Monokuro Circus
You Tube
Last Fm
facebook
twitter

visual kei & shock japanese music

inugami circus dan

Ce n’est pas un groupe inconnu que je vais vous présenter aujourd’hui, puisqu’il s’agit d’inugami circus dan.
Cependant, au travers de cet article, je souhaite aussi mettre en lumière ce groupe qui est l’un de mes préférés à tous ceux qui les connaissent de loin ou voir pas du tout, voir à ceux qui ne connaissent absolument pas la scène musicale japonaise. Et ainsi proposer une introduction vers un univers musical riche et unique en son genre.
Retour sur la carrière d’inugami circus dan.

Présentation d’inugami circus dan

inugami-hebi

Inugami circus dan est un groupe japonais de visual kei formé en 1994, jouant une musique mêlant hard rock et chanson traditionnelle type enka, ainsi que le heavy metal et le rock progressif psychédélique. Visuellement, ils sont saisissant et remarquable au premier coup d’œil, avec leurs maquillages noir et blanc de fantôme, les kimonos de la chanteuse et les uniformes des musiciens.

En japonais, le nom groupe s’écrit 犬神サーカス団, et depuis 2012 犬神サアカス團, ce qui se lit pareil (アカス est une transcription peu usitée et un peu vieillotte de circus, tous comme le kanji 團 pour troupe).

Les influences d’inugami circus dan sont nombreuses. Le nom du groupe vient directement du film Cache-cache pastoral de Shuji Terayama (sorti en 1974), dans lequel on peut voir l’inugami circus. Véritable monument de la contre-culture et de l’underground japonais, la poésie de Terayama et sa troupe de théâtre (Tenjō Sajiki) imprègne la musique et le visuel d’inugami circus dan. Plus généralement, l’univers visuel et les paroles d’inugami circus dan renvoient à l’eroguro, avec la réputation et les thématiques associées (gore, horreur, inceste, suicide, cannibalisme, folie, fin du monde, enfance, innocence, nostalgie…) mais non sans humour et dérision.

On associe souvent le groupe à une scène dite « angura », qu’ils forment avec des groupes tels que guruguru eigakan, metronome, MUCC, cali≠gari, SEX-ANDROID… bien que les délimitations soient plutôt floues et non établies au Japon. On les présente plutôt généralement comme un groupe de visual kei.
Mais musicalement, le groupe se distingue par ses influences très proches de KING-SHOW, ningen isu, J.A.Seazer et des groupes du label nagomu, ainsi que le rock’n roll, le blues et le rock psychédélique américain des années 60/70 tels que Jimi Hendrix, The Doors, Grateful Dead…

Évidemment la particularité majeure d’inugami circus dan, c’est la voix envoutante et le personnage de Kyoko, unique en son genre et sans équivalent.

Les membres du groupe

kyoko犬神凶子 Inugami Kyoko
Née le 12 juillet. Groupe sanguin O.
Chanteuse emblématique du groupe. Son maquillage inquiétant et son allure de petit fantôme tranche avec sa voix puissante et gracieuse. Mais c’est son rire qui reste le plus effrayant.
Elle est surnommée Kyonkyon. Elle a écrit quelques paroles de chansons. Elle porte toujours un kimono, mais on peut l’apercevoir au naturel dans quelques clips (dans celui de senno par exemple).

george2犬神情次2号 Inugami George n°2 (plus littéralement Inugami Jōji ni-gō)
Né le 20 juillet. Groupe sanguin AB.
Aussi surnommé Jōji nīsan ou Johnny, il est le guitariste du groupe.
Il a écrit plusieurs livres et DVD de cours de guitare intitulé « comment devenir un guitariste angura ».
Il lui arrive de composer et même de pousser la chansonnette avec sa voix grave et rock ‘n roll.

 

zin犬神ジン Inugami Zin (plus littéralement Inugami Jin)
Né le 18 janvier. Groupe sanguin AB.
Aussi surnommé Jin nīsan ou Jiso ani, c’est le dernier arrivé dans le groupe, lorsqu’il a remplacé le bassiste originel.
Présent sur les réseaux sociaux, c’est aussi lui qui gère le site officiel du groupe ainsi que le fanclub 狂犬倶楽部 (kyoken club). Il aime beaucoup la nourriture.

akira犬神明 Inugami Akira
Né le 27 décembre. Groupe sanguin B.
Surnommé Akira nīsan ou Akkī, il est le batteur, le leader et le principal compositeur et parolier du groupe, mais aussi le patron de l’office kinmedai, leur boite d’autoproduction.
C’est aussi un professeur émérite de batterie, il a notamment écrit un livre d’introduction à l’apprentissage de la batterie pour Yamaha en 2000. Yuichiro de metronome est un de ses élèves les plus connus.
Il a très longtemps arboré des cornes de démon sur la tête, look qu’il a abandonné avec le changement d’écriture du nom. Il aime lécher ses baguettes avant de frapper sur sa batterie.

Biographie d’inugami circus dan

En 1994, Kyoko, encore étudiante, passe une annonce dans le célèbre magazine de prépublication de manga GARO, afin de monter un groupe. Ainsi, elle fait la rencontre du batteur Akira, et ne se lâcheront plus. « inugami circus! » se forme avec 6 membres (1 chanteuse, 2 guitaristes, 1 bassiste, 1 batteur et 1 claviériste). Il reste très peu d’information sur les autres membres, si ce n’est qu’à la guitare était déjà présent George 2 (car il y avait un autre George dans la troupe à cette époque).
On peut retrouver des images de cette première formation lors de leur passage télévisuel à l’émission Ebisu Onsen de TV Asahi en 1995 sur Youtube. Oui c’est toujours surprenant de savoir que la télé japonaise n’a pas peur de laisser ce genre de groupe passer à la télé.

C’est en 1997 qu’inugami circus! devient inugami circus dan, avec le départ du bassiste, d’un des guitaristes et du claviériste, et avec l’arrivée de Zin à la basse. Le line-up est désormais définitif, et inugami circus dan sort son premier cd autoproduit, 御霊前 (goreizen), très psychédélique et progressif.

inugami97

Inugami circus prend réellement ses marques en 1999, avec l’album 地獄の子守唄 (jigoku no komoriuta). A partir de là et au rythme d’un album par an, leur son et leur musique se peaufinera, caractérisée par un hard rock horrifique et étrange et par la voix lyrique et religieuse de Kyoko, jusqu’à son apogée début 2003 avec le concept album 神の犬 (kami no inu), accompagné de 3 DVD singles contenant des clips de cet album. Le groupe est alors à son sommet créatif et musical.

inugami-img_1

Fin 2003, ils signent avec le label zetima, spécialisé dans la J-pop et les groupes du Hello Project. Ces débuts major sont très encourageants avec 3 excellents singles. Avec ces derniers, ils s’amusent à explorer d’autres genres musicaux comme la pop, le power metal, l’idol system ou même le flamenco. Mais le groupe met beaucoup d’eau dans son vin et joue désormais trop la carte de l’humour et du gentiment horrifique, en participant à des shows télévisés débiles, à base de jeux un peu humiliants façon bêtes de foire. Inugami circus dan perd beaucoup de sa superbe. En témoigne l’album スケ番ロック (sukeban rock) sorti en 2005, certes le plus connu de la formation, mais plat et sans grande inspiration.

En 2006, le groupe n’arrivant pas à suivre la cadence et les exigences imposées par leur maison de disque, ils mettent fin à leur contrat major et retournent sur la scène indies. Les CD d’inugami circus dan seront désormais édités par office kinmedai, créé par eux-même.
L’album 形而上のエロス (keijijō no eros) sort cette année-là. Plus intéressant que leur album major et plus épique, il reste néanmoins un cran en dessous comparé à leurs anciennes productions. La même année sort 待ちわびた日~形而上のエロス外伝 (machiwabita hi ~ keijijō no eros gaiden), un mini-album sans grand intérêt ressemblant à des chutes de studio de 形而上のエロス. La notoriété d’inugami circus dan en prend un coup, et ils se font un peu plus discrets.

Mais en 2007, le groupe se ressaisit : après un mini-album en collaboration avec guruguru eigakan, inugami circus dan lance son « summer of rock ». A partir d’août et pendant 5 mois consécutif, ils sortent un single mensuel, chacune des pochettes parodiant celle d’un album de rock des années 70. Le premier, 光と影のトッカータ (hikatokage no toccata), devient déjà une chanson emblématique, avec son clip gore réalisé par le maitre des effets spéciaux Screaming Mad George.

summerofrock

Mais c’est en 2008 que la formation revient en très grande forme, d’abord avec le mini album 呪恋 (juren) qui renoue avec l’âge d’or du groupe. La magnifique pochette est illustrée par Suehiro Maruo. Puis à la fin de l’année avec 夜行列車極楽行 (yakōressha gokuraku gyō), nouvel album concept, cette fois-ci autour du train de nuit du paradis.

inugami-15ansPas de nouvel album en 2009, mais pour les 15 ans d’inugami circus dan, un double best album ainsi qu’une tournée conséquente.

Le groupe revient à la charge en 2010 avec le très bon mini-album セタカムイ (setakamui), mais surtout avec un concert à Dallas avec SeikimaⅡ devant 3000 personnes. De ce concert aux États-Unis résultera l’album ビバ!アメリカ (viva! america), l’un de leur tout meilleur mais aussi de leur plus varié, avec de nombreuses facettes de la formation. Par ailleurs, le clip du single DEAD END KIDS qui le précède est réalisé par KIBA du groupe Gargoyle, grand parrain de la scène angura.

inugami2010dec

En 2011, après une tournée avec le groupe de visual kei 9GOATS BLACK OUT sort le mini-album 死ぬまでROCK! (Shinu made ROCK!).
La chanson 生霊 (ikiryo) issue de l’album viva! america est utilisé pour le film japonais helldriver (pas le navet avec Nicolas Cage), série B gore et outrancière. Et ils signent une chanson pour l’adaptation au théâtre de La jeune fille aux camélias de Suehiro Maruo.

2012 est une année charnière pour inugami circus dan : la formation souhaite de plus en plus revenir à ses racines avec une musique plus lyrique et radicale. Désormais, le nom s’écrit 犬神サアカス團 et leurs looks se veulent plus militaristes voir nationalistes.
En découle 恐山 (osorezan), un album plus martial et lourd, à l’ancienne mais sans les sonorités psychédéliques.
Ils participent également à l’omnibus de reprises d’anciennes chansons visual kei CRUSH!-90’s V-Rock best hit cover songs- avec Rusty Nail de X Japan.

inugami-2012

2014, l’année des 20 ans de la troupe. Un événement malheureusement entaché par les problèmes de santé de Kyoko. Souffrante d’une anomalie congénitale de la hanche, elle doit subir une lourde opération et entrer en convalescence à partir du mois de juillet. Mais avant, ça ne les empêchent pas de fêter dignement l’anniversaire de la formation avec un nouveau best album (centré sur la période du retour indies), et surtout une tournée qui se termine au Shibuya O-EAST avec des invités prestigieux : ningen isu, J.A.Seazer et Kenji Ohtsuki.

En attendant le retour de leur chanteuse, Akira, Zin et George 2 forment inugami circus dan Z pour continuer les concerts à 3. Le retour de la chanteuse est assurée en décembre avec l’excellent album 玉椿姫 (tamatsubaki hime). Et depuis, inugami circus dan est de retour sur scène plus en forme que jamais !

inugami-2014-2

Discographie sélective

album01_goreizen御霊前 (goreizen) – 01/1997
3 chansons d’environ 15 minutes, dans un style complètement psychédélique et progressif.

 

album02_jigoku地獄の子守唄 (jigoku no komoriuta) – 23/09/1999
Premier « vrai » album de la formation, avec encore un son psychédélique/stoner influencé par ningen isu, et une thématique très axé sur l’horreur outrancière.
La pochette est illustrée par le Maître de l’horreur Hideshi Hino.

album03_hebigami蛇神姫 (hebikamihime) – 15/06/2000
Pour moi tout commence sérieusement avec cet album. C’est là que le son du groupe est désormais défini et que les influences sont entièrement digérés pour proposer un son unique auquel le groupe se tiendra, de près ou de loin.

album06_kaidan怪談 首つりの森 (kaidan kubitsuri no mori) – 31/07/2002
Peut-être l’album le plus représentatif et le plus accessible du groupe, avec de grands classiques (怪談!首つりの森, 爆走All Night Long, etc.) autour d’un univers fantômatique et folklorique façon Shigeru Mizuki. Idéal pour rentrer dans l’univers d’inugami circus dan.

album07_kami_no_inu神の犬 (kami no inu) – 28/05/2003
Pour moi le chef-d’œuvre absolu d’inugami circus dan.
Un concept album autour de la formation d’un culte des dieux du rock ‘n roll, qui prend le pouvoir au Japon, mais qui fini anéanti par une bombe atomique.
Mais plus loin que ce concept, les thématiques abordés vont très loin : religion, lavage de cerveau et manipulation mentale, critique de la société de consommation et du diktat du paraître, violence et guerre, culture de la peur… 鎮魂歌~レクイエム~, magnifique chanson avec le grand Satoshi Mishiba au piano (de KING-SHOW et TOKUSATSU), est évidemment une métaphore des bombardements d’Hiroshima et Nagasaki.
Un de mes albums préférés.

album12_juren呪恋 (juren) – 09/04/2008
Un mini-album qui ouvre une nouvelle période (avec un retour aux sources niveau musique et thématique, autour du cirque), et une pochette inédite magnifique signée Suehiro Maruo.

album13_yakou_ressha夜行列車極楽行 (yakōressha gokuraku gyō) – 05/11/2008
Second concept album, cette fois avec un thème ferroviaire. L’album met en musique le train du paradis, symbole du parcours entre la vie, la mort et la renaissance. Une grande réussite et un de mes albums préférés du groupe.

album16_vivaamericaビバ!アメリカ (viva! america) – 08/10/2010
Inspiré de leur concert donné aux États-Unis, viva! america est un album un peu plus fourre-tout mais très réussi. Les thématiques horreur/eroguro sont un peu mises de coté au profit de chansons bien rock, déjantées et énergiques.

001-016玉椿姫 (tamatsubaki hime) – 17/12/2014
Dernier album à l’heure où j’écris ces lignes, et sans doute la meilleure synthèse du savoir-faire actuel de la formation. Tout y est : thématique eroguro et nostalgique, musique hard rock et cirque décadent, univers nationaliste et militariste.
L’album se conclut sur une chanson de 13 minutes absolument épique.
La pochette est réalisée par Adachi Kakojyo, qui a réalisé d’autres collages pour plusieurs artistes de la scène angura.

Side-projects

Angelique

angelique
En 2008, pour se détacher de l’univers horrifique et angura d’inugami circus dan, ils décident de créer en parallèle le groupe Angelique, plus proche du visual kei traditionnel à froufrou au niveau des compositions et du look.
Cette formation secondaire n’aura cependant duré que 2 ans avec 3 singles de sortie, n’ayant pas vraiment convaincu les foules et encore moins les fans de la première heure…

怪奇学園サラマンダー (kaiki gakuen salamander)

salamander
D’abord connu sous le nom 萌えプロジェクト(ダメ系) (moe project (dame-kei)) en tant que groupe de reprise de chanson d’anime, il devient 怪奇学園サラマンダー en 2009. Kyoko et Akira sont accompagné de Anoji (chant) et Masashi Momota (clavier) de Gonin-Ish, et de たつほわsho-gun (basse) et Prince YO- (guitare) de 時空海賊SEVEN SEAS. Le son se rapproche plus du prog rock / heavy metal de JAM Project, mais avec un duo de chanteuses qui se complètent parfaitement. Ils ont sortie un album sous le nom 萌えプロジェクト(ダメ系), et deux sous le nom 怪奇学園サラマンダー.

グルグル映畫館 featuring 犬神サーカス団 (guruguru eigakan featuring inugami circus dan)

inugami-guruguru
guruguru eigakan et inugami circus dan. Une très longue amitié et une même scène, avec déjà un coupling single 赤い蛇 (akai hebi) sortie en 2000. Mais en 2007 sort l’album 凶子の恐怖の深夜ラヂヲ (Kyoko no kyōfu no shinya radio) composé par Amano Tonbimaru en entière collaboration avec inugami circus dan.
Entre drama, chansons punk et ballades traditionnelles, le mariage des deux groupes est tellement parfait et d’une telle évidence. Sous cette forme, ils feront également une tournée.
SEE YOU NEXT LIFE!

チイサキモノ倶楽部 (chiisakimonoclub)

chiisakimono
Né d’un délire entre Kyoko, de son très proche ami JUNRO (le bassiste chauve de SEX-ANDROID) et de Die=ko (ancien bassiste de mamono) autour du fait qu’ils ne mesurent tous les 3 pas plus d’1m53, ce groupe ne se prend pas du tout au sérieux.
Entre chansons pour enfants et délires boys band ringards et retro, ils sont très amusants en concert, mais propose aussi de belles chansons nostalgiques sur CD. Die=ko et JUNRO chantent tellement mal que ça en est drôle !
Cette formation a sortie un album en 2012 sous le label ART POP ENTERTAINMENT ainsi que 3 singles, et ils continuent de temps en temps à faire des concerts.

犬神サアカス團Z (inugami circus dan Z)

inugami-circus-dan-z
Formation temporaire en 2014 pour continuer les concerts sans la chanteuse pendant sa convalescence. Ils ont également sorti des CD-R introuvables…

Où écouter inugami circus dan ?

Vous pouvez facilement acheter les CD d’inugami circus dan sur CD Japan ou closet child en occasion, mais sachez que leurs dernières sorties sont sur l’iTunes Store français ainsi que sur Spotify. Et pour les clips, Youtube est plutôt bien fourni.
Avec tout ça, vous n’avez plus d’excuse. Il ne vous reste plus qu’à vous plonger dans l’univers d’inugami circus dan et à rejoindre le culte du dieu chien et du rock ‘n roll !

inugamired

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *