Monokuro Circus
You Tube
Last Fm
facebook
twitter

visual kei & shock japanese music

Albums de l’année 2014 – première partie

Ma première idée était d’établir un top 10 ou 20 de mes albums préférés de 2014, avec un classement classique. Mais impossible de départager, beaucoup de très bonnes et excellentes sorties cette année, et je ne souhaitais pas en mettre certaines de côté.

J’ai donc décidé de simplement lister les albums qui m’ont le plus marqué cette année, sans ordre particulier, mais en deux parties. J’espère vous faire découvrir des albums qui vous auraient échappé.

En avant pour la première partie !

THE HAKKIN – 晩成 (Bansay)

J’ai dit « pas de classement », mais pour être tout à fait honnête ce premier mini-album de THE HAKKIN est peut-être mon chouchou de 2014. Mené par les deux ex.ヴィデオグラマァ (Videoglamour) qui ont quitté la scène visual kei, 6 chansons hyper catchy au feeling new-wave 80’s très influencées par GOATBED.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=RAUbCHv0pj4[/youtube]

Plastic Tree – echo

Un mini-album ésotérique, cohérent et homogène, marquant un énième changement de label, mais dans la droite lignée des deux précédents albums, c’est-à-dire sombre, sophistiqué et excellent. Depuis 3 ans, Plastic Tree est de nouveau très en forme et inspiré, et ça fait toujours autant plaisir.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=SESewWgcBAs[/youtube]

えんそく (ensoku) – 惡道のススメ (akudō no susume)

Depuis 2013, ce groupe malheureusement encore trop méconnu (par rapport au Japon -à l’échelle de la scène vk bien sûr-) met les bouchées doubles, notamment avec l’arrivée du charismatique guitariste Joe (ex.ケミカルピクチャーズ Chemical Pictures). En résulte un album riche et attachant, combinant le côté délirant et nostalgique du groupe avec les chansons plus heavy et agressives, mené par un chanteur toujours aussi versatile. Ils ont également sorti un bon maxi-single, mais cet album est un très net cran au dessus.

犬神サアカス團 (inugami circus dan) – 玉椿姫 (tama tsubaki hime)

J’attendais cet album sorti fin décembre pour établir ma sélection. Un album d’Inugami circus dan, c’est toujours un événement en soi (même s’ils font partis du décors), mais quand en plus c’est les 20 ans du groupes, et aussi la fin de la convalescence de la chanteuse Kyoko, l’impatience est accrue. Pas de déception, c’est pour moi leur meilleur album depuis Viva! America. La recette reste la même, du hard rock horrifique teintée d’influences retro et enka, mais sur celui-ci les compositions sont particulièrement inspirées, avec une certaine émotion et grâce dans la voix de Kyoko digne des meilleurs heures du groupe avec kami no inu.
Cerise sur le gâteau : la dernière chanson, morceau de bravoure de 13 minutes synthétisant tout le style et l’univers d’Inugami circus dan. Et la jaquette du cd est sublime.

東京ヒーローズ – TOKYO HEROES

J’en ai dit beaucoup de bien dans une critique auparavant. Je n’ai donc qu’une seule chose à ajouter : on est pas prêt de les réentendre, puisqu’ils se sont mis en pause.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=MC9c7gFZso8[/youtube]

DEZERT – タイトルなし (taitorunashi)

Cette année, DEZERT ont sorti 2 albums : le premier, 精神科医 (拒食症) のスナッフフィルム集, un mini-album fort sympathique.
Le second, タイトルなし (que l’on peut traduire par « sans titre »), qui est en fait leur premier full album. Et là c’est une de mes plus grosses claques de l’année. DEZERT fait partie de cette mouvance désormais omniprésente dans le visual kei alliant musique neo metal / metalcore, looks très travaillés aux costumes sombres (tendance retour du vinyle) et cheveux colorés (pensez MEJIBRAY).
Et pour moi dans le genre, c’est probablement les meilleurs, ajoutant une très forte influence vk du milieu des années 2000, le genre qui a suivi zekku de mucc, VULGAR de Dir en grey ou Rakushu de kagerou.
Le chanteur est aussi à l’aise dans les growls (sans trop en abuser) que dans le chant clair, la guitare est bien grasse (et très neo metal), la basse très lourde, et la batterie carré comme il faut. Un groupe à suivre de très près.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=Ski5H1w0TJM[/youtube]

己龍 (Kiryu) – 暁歌水月 (akatsuki uta suigetsu)

On ne présente plus Kiryu, une des pointures actuelles de la scène visual kei indies. Déjà le 4e full album, mais l’inspiration est toujours là : un album très solide et très efficace qui a su marquer l’année 2014. Visuellement et musicalement, je le trouve plus sombre et inquiétant que les précédents albums, presque horrifique.
Disponible sur l’iTunes Store, prochaine étape, un concert en France ?

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=IGhJHnPHJA4[/youtube]

世界システム (sekai system) – NEO ROMANCER

Un de mes nouveaux groupes coup de cœur de 2014. Enfin « nouveau » pas tout à fait, puisque c’est déjà leur second album.
Maquillages shironuri et looks futuristes, ils sont complètement influencés par メトロノーム (metronome) et tout ce qui gravite autour (shinjuku gewalt, cosmo-shiki, Pinokiwo, etc.). Une musique electro plutôt retro, mais avec une basse et une guitariste donnant du groove, une voix éthérée, et des compositions hypnotiques. L’album est un peu court et snow casse un peu le rythme, mais c’est indéniablement un des cds que j’ai le plus écouté cette année.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=w_IrNo2DcVo[/youtube]

E.T. – LOOKING UP AGAINST THE WALL

En 2014, l’ancien chanteur de gazelle a enfin décidé de passer à la vitesse supérieure avec son projet solo, devenu vrai groupe à part entière
Bien qu’évoluant sur la scène visual kei et habitué du chop d’Ikebukuro, ils nous jouent plutôt du mixture rock, et ce mini-album est un condensé de chansons metalcore très « rentre-dedans » et incisives. L’album le plus défoulant de l’année, parmi ceux que j’ai écouté.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=mHzI9KIrF7c[/youtube]

dummy-xD – dummy-xD

Autre groupe assez discret, et aussi habitué du chop. Mais univers radicalement différent : dummy-xD propose un rock teinté pop/shoegaze/electro indies, entre Plastic Tree et Kenichi Asai (pour la voix).
Je les suis depuis leurs débuts, et quel plaisir de les voir s’améliorer de sortie en sortie.
6 morceaux de grande qualité et totalement envoûtants.
Un groupe à suivre assurément.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=PJxu6cmNAmE[/youtube]

DISH – 蝶と独白と残黒 (chō to dokuhaku to zankuro)

J’ai déjà présenté DISH, le groupe de 渋谷 ヒロフミ alias Sivy, maintenant tout seul (mais toujours avec les mêmes membres de session). Son mini-album de 2014 contient certes pas grand chose d’inédits, mais ça reste des chansons rares et difficiles à trouver, et non une simple compilation. D’où sa présence ici. Et comme d’habitude, c’est de grande qualité, du rock garage/shoegaze indies, mais brut et direct, avec en prime le chant vk old school de Sivy chargé en émotion. Dommage qu’il soit aussi discret, il ne manque pas de talent.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=hNpkqscQ0iI[/youtube]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *