Monokuro Circus
You Tube
Last Fm
facebook
twitter

visual kei & shock japanese music

Arrivage Mai 2014 #1

J’ai pris pas mal de retard, je vais donc regrouper mes deux derniers arrivages en un seul billet, avec comme d’habitude une petite critique rapide.
N’hésitez pas à commenter pour donner votre avis !

starwave

  • 絶望の五線譜 de Calmando Qual, dernier mini-album en date du groupe, et premier CD depuis le départ du bassiste Kenka. Dans la droite lignée de ce qu’ils font actuellement, mais un peu trop court. Le livret est dédicacé, mais seulement par Hibiki, Maya et Tak. Pas de dédicace du bassiste de session Till (ex. PooL, LAB. THE BASEMENT, Divitron, oui je suis fanboy), figurant pourtant sur les photos et dans le clip. Le DVD contient le clip de 塗り潰されたエレジー justement.
    Je pense en faire une critique complète prochainement.
  • Apocalypse (The Resurrection of Notes) de Rose Noire. J’aime bien le son electro/classic/goth de ce duo. Plus que la voix de Louie, leur atout majeur c’est le violon de Jill, tout en élégance. Ce CD est une réédition de leur premier album avec des chansons en plus. Je le trouve plus varié, plus electro et moins kitsch que les deux Neo Renaissance (qui sont biens aussi cependant).
    Le livret est dédicacé.
  • Liberador de Tokami, dernier mini-album en date du groupe. La dernière fois que je les avais écouté, c’était à leur tout début, et c’était pas trop mal. Depuis, quel changement ! La première chanson est juste affreuse, et le reste ne casse pas trois pattes à un canard, écoutable mais banal et mou. Je ne l’écouterai pas souvent celui-là…

Avec cette commande, comme la précédente, j’ai eu des flyers, une carte anniversaire de Starwave Records, ainsi que le DVD du clip de Synk;yet.

Pour ces 3 albums, vous pouvez les acheter sur le shop Starwave Records, sur iTunes, ou les écouter sur Spotify.

Autre commande, cette fois sur ma boutique préférée de Tokyo : Closet Child.

InstagramCapture_b71debc0-a3b4-42b6-9911-048ceae7992f_jpg

  • 賛成の反対 et 砂糖と塩 de Yeti, les deux derniers mini-albums du groupe. Le genre de groupe de visual kei qui plait à ceux qui n’aiment pas le visual kei, malgré leur passif purement oshare kei (des ex.愛狂います。 et シリアル⇔NUMBER entre autre).
    Les deux mini-albums sont très bons et homogènes, ils ont su rapidement trouver leur style et leur son : look sobre (parfois en pyjama), musique pop/rock, et compositions léchées. Une valeur sûre de la scène vk indies actuelle.
  • 蝶と独白と残黒 de DISH. Nouveau mini-album du groupe… enfin pas vraiment puisqu’à part l’intro, il ne contient que d’anciennes chansons, ainsi que les derniers singles vendus en live. Pas grave puisque je n’ai pas ces CDS. Et premier mini-album depuis que 渋谷 ヒロフミ alias Sivy (le chanteur/guitariste) s’est retrouvé tout seul… bien que ce soit toujours les mêmes musiciens qui l’accompagnent. Bref c’est pas clair, mais musicalement c’est toujours aussi excellent, entre le visual kei à l’ancienne et le rock/shoegaze.
  • 或る覆面の日常 de ハラキリカルチャー (harakiri culture). Je l’ai pris car ils sont sur le label Sangeki Record, le label du groupe シックス.
    Un album hyper riche, foutraque, bordélique, brut de décoffrage, pas toujours bien chanté et bien produit, mais terriblement jouissif et bourré de surprises. En équilibriste, le groupe brasse plusieurs styles, du visual kei au punk, en passant par le jazz et le rap. Il faut l’entendre pour le croire.
    J’essayerai d’en faire une critique plus complète pour vous présenter plus en détail le groupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *