Monokuro Circus
You Tube
Last Fm
facebook
twitter

visual kei & shock japanese music

[Critique] cali≠gari – 12

caligari-12-album12 de cali≠gari, sorti le 11 mars 2015

  1. わるいやつら
  2. 脳核テロル
  3. 颯爽たる未来圏
  4. セックスと嘘
  5. トゥナイトゥナイ ヤヤヤ
  6. ギムレットには早すぎる
  7. とある仮想と
  8. 紅麗死異愛羅武勇
  9. バンバンバン
  10. フィラメント
  11. あの人はもう来ない
  12. さよならだけが人生さ

Après une année 2014 qui marqua la fin du 20ème anniversaire du groupe (oui, ils l’ont fêté en 2 ans, allez savoir), mais aussi de la 7ème formation (le batteur Makoto Takei ayant plié bagage en septembre), cali≠gari a créé la surprise en début d’année en annonçant un tout nouvel album (logiquement intitulé 12), introduisant donc la 8ème formation.

Comment survivre au départ d’un batteur aussi emblématique et charismatique que Makoto, présent depuis 1999 (depuis la 6eme formation) au sein du groupe ? Même si le groupe a connu de grands changements au cours de sa carrière (dont plusieurs fois de chanteur), pour l’instant il n’est pas question de le remplacer, et c’est 4 prestigieux invités qui viennent épauler le trio restant sur ce nouvel opus :

  • Tetsu de D’ERLANGER sur 2 chansons,
  • SATOchi de MUCC (ancien élève de Makoto donc) sur 2 chansons,
  • Kamiryo Wataru de NeoBallad (ex.P-MODEL et support pour SOFT-BALLET) sur 3 chansons,
  • Nakanishi Yūji, ancien batteur de baroque (celui là même qui avait quitté le groupe à cause de problème d’amnésie) sur 4 chansons.

Pas de batteur sur la délirante バンバンバン (ban ban ban), mais une « MACHINEDRUM ».
Si le jeu de chacun est parfaitement reconnaissable, le tout reste cohérent, les qualités de ces batteurs sont tantôt utilisées pour donner un feeling groovy, de la douceur ou de la puissance selon la chanson. D’ailleurs l’album suit peu ou prou le schéma de 10 et 11, oscillant entre chansons folles partant dans tous les sens, morceaux rock pêchus, douces chansons pop très retro/nostalgiques, mais pas vraiment de ballade (dommage) ni de chanson chantée par Ao. L’écriture et la composition est partagée entre ce dernier et Shūji comme toujours, avec la participation de Kenjiro à la composition sur 2 pistes.

A noter que ce CD n’est pas précédé de single, la seule chanson connue est トゥナイトゥナイ ヤヤヤ (tonight tonight yayaya) (vendue à l’origine uniquement avec la version Fan Club du DVD des concerts Tokyo cali≠gari land), dans une nouvelle version assez méconnaissable. Honnêtement je préfère l’ancienne version que l’on peut entendre dans tous leurs derniers DVD live, plus festive et originale. Du coup c’est un peu le morceau le plus faible du lot. Mais il ne fait pas non plus tâche, l’album restant tout à fait homogène en qualité.

L’atout majeur et remarquable de 12, qui ne passe absolument pas inaperçu, c’est bien sûr la talentueuse yukarie en invitée, saxophoniste ténor de THE THRILL entre autres, ayant collaborée avec de très nombreux artistes dont MORRIE, JAGATARA, CHARA, PORNOGRAFFITI, ou encore l’Arc~en~Ciel, Elephant Kashimashi et même Morning Musume !
Sa collaboration avec cali≠gari remonte d’abord à l’album solo « anniversaire » d’Ao Sakurai, sorti en 2013, puis lors des concerts du groupe en 2014 (on peut la voir à l’œuvre sur les morceaux emblématiques du groupes dans les derniers DVD sortis, notamment dans les concerts Tokyo cali≠gari land). Le feeling 80’s est plus que jamais renforcé par ce saxophone au relent « Prince », « L’Arme Fatale » ou « Careless Whisper » (soyons fou, j’ose), ce qui apporte une fraicheur et une originalité étonnante !
Même si le saxo n’est pas sur une bonne moitié des chansons, il est indiscutablement sur les morceaux les plus marquants, dans la deuxième moitié notamment. Des chansons comme ギムレットには早すぎる (gimlet ni wa hayasugiru) ou フィラメント, avec des échanges entre la guitare et le saxophone donnant un groove absolument jouissif voir funky.

Mais pour autant, le groupe n’a pas procédé à un virage à 180° niveau musique. On retrouve bien l’esprit déjanté et haut en couleur de cali≠gari.

Certains ont peut-être reproché à 10 et 11 leurs productions, mettant plus en avant les arrangements et les sonorités electro.
Toujours présentes, la production de cet album privilégie cependant le trio basse/batterie/guitariste pour un résultat plus brut de décoffrage, plus bruyant et plus proche des chansons rock d’un 第6実験室.
Des morceaux comme 颯爽たる未来圏 (sassōtaru mirai-ken) ou さよならだけが人生さ (sayonara dakega jinseisa), très jolie conclusion, rappellent l’ancien cali≠gari, celui de blue film. Le début de あの人はもう来ない (ano hito wa mō konai) me fait même penser à MAG-NET, l’unique réalisation solo de Kenjiro.
Mais ma préférence va pour les morceaux pop écrit et composé par Ao, tel que la très new-wave セックスと嘘 (sex to uso) et surtout フィラメント (filament), petit bijou d’orfèvre de l’album. Je sais pas si c’est une impression ou non, mais globalement je trouve que cette nouvelle mouture reflète énormément le style et les influences du guitariste leader (bien plus que les 2 précédentes albums), avec même quelques réminiscences de LAB. THE BASEMENT. Des influences de plus en plus mélancoliques et city pop depuis quelques années.

Une fois de plus, le packaging est soigné. L’objet choisi en pochette cette fois-ci est Koro-chan, la petite mascotte de NIPPON COLUMBIA, un clin d’œil amusant puisque c’est cette maison de disque qui distribue 12. Fait appréciable dans le livret, la photo de groupe incluant les batteurs invités ainsi que yukarie !
Par contre déception pour le DVD de l’édition limitée : c’est juste des interviews croisées entre les membres de cali≠gari et les batteurs guests, surement très intéressantes, mais entièrement en japonais. J’aurai préféré des clips, des lives, ou un making-of, surtout qu’un clip a été diffusé un peu plus tard.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=kFofE5Cbnls[/youtube]

 

Il est encore trop tôt pour dire si 12 sera mon album de l’année, mais en tout cas le fan que je suis est absolument comblé par ce qu’il propose. On regrettera le départ du fantasque Makoto, mais l’inspiration, elle, n’a pas quitté le groupe !

 

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=KN5lZjD77rE[/youtube]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *